Les idées fortes du roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les idées fortes du roman

Message  kaimishi le Dim 16 Mar - 19:11

Ce roman est une remise en question radicale de l'homme du XXe siècle, de son indifférence à autrui, de sa cruauté. La menace de la robotisation de la société y est dénoncée tant dans les totalitarismes hitlériens que dans la démocratie simpliste à l'américaine, sans parler du communisme soviétique, qui n'apparaît qu'en arrière-plan. La politique par catégories et idées toutes faites n'est pas une menace passée, aussi ce livre garde-t-il toute son urgente actualité.
LA REVOLUTION DE L’ESCLAVE TECHNIQUE :
Dans son roman Ghoergiu dénonce la robotisation de la société. Selon lui l’esclave technique serait le serviteur qui nous rend chaque jour mille services dont nous ne saurions plus nous passer. Il pousse notre auto, nous donne de la lumière, nous verse de l’eau, il nous fait des massages, trace les routes. Celui-ci se révèlerait plus ordonné et moins cher que l’esclave humain. Il aurait le grand avantage sur son camarade humain d’être mieux dressé, de ne rien entendre et ne rien voir. L’esclave technique n’apparaît que lorsqu’il est appelé. Virgil Gheorgiu nous informe qu’ils conquièrent la planète très rapidement. Ils seraient plus nombreux que les humains. Ensuite, il nous met en garde sur le fait qu’ils occupent les postes de généraux et autres postes très haut placés Ils dénoncent ainsi que les humains sont obligés de s’adapter aux lois qui deviennent « techniques », elles aussi. Le restant d’humain doit se plier à ces règles sous peine d’être par la suite punis et rejeté. Dans cette adaptation, l’homme se déshumaniserait. Le premier symptôme serait le mépris de l’être humain car grâce à cette robotisation, chaque homme saurait que son semblable pourrait être remplacé. Mais pour pouvoir conquérir la planète, un choc entre la technique et l’humain devra avoir lieux, nous ne savons quand…. Car cette idée est toujours d’actualité.
LA BUREAUCRATIE AMERICAINE :
Virgil Gheorghiu dénonce la simplicité des Américains. Il est vrai qu’une certaine haine se dégage de ce roman. C’est d’ailleurs à ce moment que Traian va écrire ses pétitions sans recevoir réponses apparentes. Il écrira ses pétitions dans l’attente d’un entretien, qui une fois ayant eu lieu, ne donna aucun résultat. Cet entretien ne dura que 3 secondes, le temps de demander comment s’écrivait son nom. Il y décrit cette confrontation véridique avec un major américain : « Vous êtes nos ennemis. Tous les romains sont les ennemis des Etats-Unis d’Amérique… » .
De part cette simplicité, l’auteur en revient toujours au grand thème de l’esclave technique. En effet cette bureaucratie à l’américaine est le parfait exemple de l’esclave technique.

LA BARBARIE SOVIETIQUE ET LE BOLCHEVISME
Le roman la vingt-cinquième heure témoigne clairement de la barbarie du communisme soviétique. En effet, un passage du roman lui est dédié. Il y est montré la brutalité des Hongrois face aux personnes qui seraient soupçonnées de ne pas se plier au régime nazi. C’est ainsi que le prêtre orthodoxe sera condamné à mort pour avoir tout simplement parlé avec des fuyards. Il décrit pitoyablement l’arrestation de ce prêtre et ensuite sa mise à mort en rang sans réelles preuves. Les russes et bolchéviques y sont définis comme des brutes dépourvues de toute intelligence ou de capacité de réflexion. Cette brutalité est notamment perceptible à la fin du roman ou la famille de Iohann qui est en fait le produit de viole commis par les russes, raconte les atrocités qui leurs on été commises comme les viols des enfants. Il critique de cette manière le régime soviétique.


Wala Smile Je pense que cela est correct lol !

kaimishi

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 27
Job/hobbies : Etudiant
Humor : heubonnequestion
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum