Analyse de Traian Koruga.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de Traian Koruga.

Message  kaimishi le Dim 16 Mar - 18:54

Dans ce roman de nombreux personnages pourraient être analysé de façon individuelle. En effet, chaque personnage est représentatif portion de société.
J’ai choisis dans mon travail d’analyser Traian Koruga pour la raison suivante. Ce personnage rythme le roman. Il est la base du roman, celui qui fait avancer l’histoire. Il vit le roman et l’écrit.
Ce personnage dés le début décrit la manière de penser de Virgil Gheorgiu . En effet, nous pourrions l’interprété comme étant Virgil.
Traian Koruga est un poète et écrivain, son père est prêtre orthodoxe dans un petit village nommé Fatana. Il est marié à Hilda, une écrivaine aussi, qui l’accompagnera le tout le long du roman, excepté dans le dernier camp, où il y mourra. Il rentre dans le roman après la fuite du personnage principale. Une fuite qui succède la tentative de meurtre commise par la mère de Iohann, à l’encontre de Suzanna.
Ce soir là, il dîne avec son père et y rencontre Iohann, à qui il donnera de l’argent. Lors de cette discussion, Traian fera une description complète d’une des idées fortes de Virgil Ghoerghiu, « L’esclave technique ». Lors de cette discussion, il annoncera aussi son nouveau projet. Il avait décidé d’écrire un nouveau roman, nommé « La vingt-cinquième heure ». Dans ce roman, il analyserait une dizaine de personnes de son entourage, en y donnant toutes leurs informations. Les noms, numéros de téléphones, les adresses. Traian Koruga deviendra progressivement, une sorte de doublure de Iohann Moritz, à laquelle il arrivera d’être également confronté au même destin malheureux. Il rejoindra, après la guerre, son compatriote dans les camps américains d’Allemagne où il se heurtera à la même incompréhension bureaucratique. Dans son dernier camp, il écrira de nombreuses pétitions adressées aux généraux, pétitions dans lesquelles il nous informe sur les conditions de vies, la vie dans le camp, ses idées sur la gestion. Il sera la tête pensante, celle qui analyse la situation en chaque instant.
Pour terminer, il est difficile de trouver une place à ce personnage, tantôt il sera dans le roman, tantôt il sera celui qui l’écrit. Tantôt il sera Traian Koruga, tantôt il sera « Le témoin ». De plus, dans de nombreuses analyses, nous voyons souvent apparaître le terme de Koruga-Gheorgiu, qui atteste évidemment du lien étroit du personnage et de son auteur. Nous pouvons donc considérer que Traian est une représentation livresque de Virgil Gheorghiu.

wala ! Smile

kaimishi

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 27
Job/hobbies : Etudiant
Humor : heubonnequestion
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse de Traian Koruga.

Message  gregdenysse le Dim 16 Mar - 19:01

Les analyses des événements ainsi que des comportements des êtres humaines faites par ce personnage principal et par Virgil Gheorghiu sont évidemment les mêmes. Cela au point que dans l'autobiographie de Virgil Gheorghiu on retrouve les mêmes pensées mot pour mot!!
avatar
gregdenysse
Admin

Féminin Nombre de messages : 78
Age : 33
Job/hobbies : Lecture
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://virgilgheorghiu.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse de Traian Koruga.

Message  kaimishi le Dim 16 Mar - 19:06

Je vais mettre une nouveau post concernant le lien etre le roman et sa vie !

kaimishi

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 27
Job/hobbies : Etudiant
Humor : heubonnequestion
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse de Traian Koruga.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum