l'Eglise d'Antioche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'Eglise d'Antioche

Message  gregdenysse le Sam 6 Oct - 14:17

Dans cette ville prêchèrent Barnabas, Paul et Pierre.
L'Église d'Antioche fut créée par les apôtres du Christ eux-mêmes. Elle était une des capitales chrétiennes du monde. Quelques années avant la naissance de Bouche d'Or, en 341, un concile d'une centaine d'évêques eut lieu à Antioche, concile qui fixa un nombre important de canons de l'Église. Environ 30 autres conciles eurent lieu dans cette ville, qui était avec Rome, Constantinople et Alexandrie une des capitales de l'Église. La moitié de la population était chrétienne.
Les futurs saints subissent eux aussi les influences de l'époque et du lieu où ils sont nés, tout comme les autres hommes. L'éclat d'alors de cette ville s'est gardé, inaltérable, le long des siècles, dans l'oeuvre du saint. La ville d'or, de marbre a disparu comme toutes les choses terrestres.
A la place où se trouvait Antioche se trouve une petite ville turque qui compte 26000 habitants. P.10 A Antakiyah on ne trouve aujourd'hui que 4000 chrétiens. C'est tout.
Un autre fait important dans la vie du futur saint fut l'apparition dans Antioche, en 354, d'un rhéteur célèbre. Il s'appelait Libanius, et avait 40 ans, lorsqu'il réapparut dans la ville d'Antioche. Tout le monde connaissait Libanius de nom, d'un bout à l'autre de l'empire romain, d'Angleterre jusqu'à l'Euphrate.
Libanius était d'Antioche. Après avoir étudié tout ce qu'un homme pouvait étudier dans sa ville natale, il supplia sa mère de le laisser partir pour Athènes. Il partit. Il devint un philosophe célèbre. Il dirigea la plus importante école de rhétorique de Constantinople. Puis il fut expulsé de cette ville. Il ouvrit son école à Nicodémie. Quelques temps après il fut expulsé aussi de Nicodémie. Le revoilà maintenant dans sa ville natale - expulsé et célèbre. Il ouvrit une école de philosophie à Antioche. L'école à peine ouverte, les élèves affluèrent de tous les coins de la terre. Libanius était le plus célèbre Magister de ces temps-là.
Comme toutes les mères, Anthuse ne voulait confier son fils qu'à la meilleure école du monde.
On peut voir de quelle renommée jouissait Libanius, l'empereur romain Julien lui écrit: «J'ai lu hier avant dîner presque tout ton discours et aussitôt après le dîner j'ai achevé tout d'un trait le reste de ma lecture. Heureux homme de pouvoir parler et plus encore de pouvoir penser ainsi. Quelle éloquence! Quelles pensées! Quelle finesse! Quelle division! Quelle argumentation! Quel ordre! Quels mouvements! Quelle diction! Quelle harmonie! Quel ensemble!»
avatar
gregdenysse
Admin

Féminin Nombre de messages : 78
Age : 33
Job/hobbies : Lecture
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://virgilgheorghiu.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum